Mlbcreation.fr » Emploi » Calcul indemnité chômage rupture conventionnelle : comment toucher l’indemnité chômage de rupture conventionnelle ?

Calcul indemnité chômage rupture conventionnelle : comment toucher l’indemnité chômage de rupture conventionnelle ?

La rupture conventionnelle est très encouragée pour les salariés qui souhaitent mettre un terme à leur contrat à causes des différents avantages qu’elle propose. Parmi ces avantages, on compte l’indemnité de chômage de la rupture conventionnelle.

Qu’est-ce que la rupture conventionnelle d’un contrat de travail ?

La rupture conventionnelle d’un contrat de travail n’est rien d’autre qu’une procédure qui vise à mettre fin définitivement à un contrat de travail de durée indéterminée c’est-à-dire un CDI. Cette procédure ne concerne donc que ce type de contrat et ne peut être appliquée pour les CDD ou contrat d’intérim. Ainsi, c’est une procédure qui consiste en la tenue d’une série d’entretiens entre l’employeur et l’employé pour discuter des tenants et aboutissants du contrat final ainsi que de la convention à signer.

La notion la plus importante à laquelle se rattache la rupture conventionnelle d’un contrat de travail est le commun accord des deux partis concernés. C’est-à-dire qu’ils doivent tous les deux être d’accord dans l’initiation et la mise en place de la procédure de rupture conventionnelle. Ainsi, cette procédure ne peut être imposée par un parti au second, contrairement à la démission ou au licenciement par exemple.

La rupture conventionnelle est aujourd’hui très prisée par les salariés et est considérée comme le meilleure moyen de rompre un CDI à cause de l’indemnité que le salarié perçoit à la fin du contrat ainsi qu’au fait qu’il ait le droit de toucher au chômage une fois sans emploi.

Quels sont les autres moyens de toucher au chômage ?

La rupture conventionnelle est loin d’être le seul moyen qui accorde à un individu sans emploi une indemnité au chômage. Plus communément, cette indemnité est connue pour être l’allocation chômage ou l’aide au retour à l’emploi. Ainsi, elle est destinée aux personnes sans emplois dans certaines situations. Ces personnes sont :

  • Tout ancien salarié qui n’a pas pu renouveler un contrat de type CDD ou d’intérim.
  • Tout nouveau diplômé activement à la recherche d’emploi.
  • Toute personne licenciée pour des raisons budgétaires.

Certains cas de démission sont également pris en compte.

Comment calculer l’indemnité de chômage suite à une rupture conventionnelle ?

Pour calculer l’indemnité de chômage que vous percevrez mensuellement de la part de Pôle Emploi suite à votre rupture conventionnelle, il faut savoir que plusieurs facteurs entrent en jeu.

Le plus important étant votre dernier salaire journalier de référence. Car la majorité des formules de calcul de l’indemnité de chômage perçues se base principalement sur ce dernier. Ainsi, plus celui-ci est élevé plus votre allocation se verra augmentée elle aussi.